lundi 24 avril 2017

LES CHIFFONNIERS DE LA DEMOCRATIE



Bien, la moulinette à conneries est à  nouveau en marche ;

« La mort des partis classiques » : pipeau !!! Ils sont là, avec leurs militants, jeurs locaux, leurs budgets, leurs caciques. Et ils seront là aux législatives pour faire les chiffonniers de la démocratie.. Leurs sortants vont rejoindre Macron, vêtus de probité candide, au motif de s’opposer au FN, excuse minable pour récupérer leurs prébendes et leurs postes. J’attends de voir ce que va faire ma députée chérie.. Elle avait déclaré publiquement : « Il y aura un avant et un après Macron". La semaine dernière, elle m’affirme, le yeux dans les yeux : « Macron, c’est un hold up » et il m’a fallu lui rappeler que, quand tu donnais les clefs du coffre à quelqu’un, c’était pas vraiment un hold up. Ce matin, je suis prêt à  parier qu’elle aura l’investiture Macron avec bénédiction de Flamby. Et elle ne sera pas la seule.

« Macron est un homme seul » : pipeau !!! Banquier chez Rothschild, Macron a un réseau fabuleux et du fric à gogo. Il est là parce que l’oligarchie pète de trouille devant la montée des populismes qui sont, aujourd’hui, la seule menace pour ses profits. Le capitalisme financier est basé sur la libre circulation du fric, des marchandises, des personnes. C’est ainsi qu’il s’enrichit. Bloquer et/ou contrôler les flux, c’est affaiblir Wall Street. D’où l’idéologie diabolisante. C’est rigolo, il y a cinq ans, tout le monde approuvait le Corrézien priapique qui disait que son ennemi était la finance. Aujourd’hui, les mêmes approuvent Macron qui est le candidat de la finance.

Rappel historique : Pompidou, ancien de chez Rothschild, comme Macron, a fait passer en catimini en 1973, la loi qui donnait la Banque de France aux banquiers privés, privatisant de facto la création de monnaie et la souveraineté nationale. On peut aimer se faire enculer, mais c’est mieux quand c’est clairement exprimé.

« Fillon a été battu par la presse ». Pipeau !! La presse s’est contentée de ressortir les infos dont on l’a abreuvée. Qui ? On s‘en fout. Le programme de Fillon était un danger car ultralibéral. Il contenait en germe une fracture sociale qui pouvait ramener le FN au premier plan. Trop, c’est trop. Macron fera glisser les choses.

Moi qui suis un vieux marxiste, j’attends Mélanchon au tournant. Le FN est le seul moyen de lutter contre le capitalisme financier et, en tous cas, le seul moyen de créer un choc, ces chocs indispensables pour que l’Histoire avance. Un bon homme de gauche pense d’abord à faire avancer la Révolution et, dans ce cas précis, seul le FN peut y aider. Si Mélanchon est un homme de gauche, il doit raisonner comme moi. Ou alors, c’est qu’il est satisfait d’être entre les mains de Wall Street, ou empêtré dans son discours humaniste mielleux. En tous cas, il est pas trop léniniste. A Tours, il aurait voté comme Léon Blum, cette icône de la gauche qui a laissé crever la République espagnole.

Bon, c’est pas bien de voter Marine, c’est pas humain…La politique, c’est pas un jeu de curés, c’est un combat d’assassins. Quand le PS vote en bloc la loi El Khomry, les assassins prennent le pouvoir. Les victimes sont tous ceux qui vont perdre leur boulot, entre autres. Etre humain, c’est protéger l’humain contre les structures qui le menacent. Si tu joues l’oligarchie contre l’humain, tu as choisi ton camp camarade…


On en reparlera.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire