dimanche 6 mars 2022

LA LETTRE DE DIOGENE : L'UKRAINE :

 Pourquoi Diogène ? Lao Pierre avait pris Cassandre…..Il restait peu de personnages historiques….désormais…Je veux dire détestables par la foule. Aujourd’hui la foule bêle devant les Ukrainiens. La foule bêle toujours devant les moutons sacrifiés. Et la télé qui a besoin de la foule pour facturer les spots, suit la foule… N’oubliez jamais ça :les médias ne vous donnent pas raison parce que vous avez raison, mais parce que vous etes nombreux. Regardons la crise ukrainienne.

 

L’Ukraine résiste. Elle résiste tellement que 5% de sa population s’est tirée en moins d‘une semaine. Les journalistes stipendiés relativisent : les réfugiés sont les femmes. Les hommes combattent. J’attends les réactions des féministes. Les hommes sont courageux, les femmes sont lâches…

 

Kharkiv est est en cours de destruction. Tous les jours, j’appelle des copains à Kharkiv. Par Skype ce qui ne permet pas de plaider pour un blocus. Quand t’as Skype, t’es pas isolé du monde. Rues vides, même en centre ville, bande son vierge. Où sont les agresseurs russes ? Je connais mes copains. Russophones et russophiles, ils peuvent trier les images, mais on parle et les sons demeurent : pas un avion, pas une arme automatique, pas un obus.

A la gare de Kharkiv, les autorités ukrainiennes organisent le tri et l’embarquement des fuyards. On me raconte plein d‘anecdotes sans intérêt.Plus intéressant : Denis Kireen, l’un des négociateurs ukrainiens, a été abattu par les services secrets de son pays, convaincus qu’il était un traitre. Le procès sera pour plus tard.

 

Zelensky a tout compris. Quand il entre en scène,le démon Poutine occupe l’espace et il ne lui reste qu’un rôle, celui d’ange salvateur.C’est un pro : il endosse la défroque. Quoiqu’il fasse, quoi qu’il dise, il sera encensé. La réalité, retournée comme un gant, sera toujours de son coté. Chaque cadavre est une pierre renforçant les murs de sa forteresse. Il est entouré d‘oligarques corrompus et de fonctionnaires incompétents.

La presse occidentale l’aide, par exemple en déformant son prénom, prononcé à la française, Volodymir, alors que le second O, accentué, se prononce A ce qui donne……Vladimir. On ne peut pas donner le même prénom à l’ange et au démon.

 

Sur ce sujet, les journalistes sont calamiteux, par exemple en parlant de républiques autoproclamées. Où a t’on vu qu’une république soit proclamée par une puissance étrangère ? A part quelques éphémères républiques italiennes créées par Napoléon. Par définition, ce sont les citoyens qui proclament la république et toute république est autoproclamée. Y compris la notre.

 

La dénazification n’est pas une vue de l’esprit. Quand les Nazis sont entrés en Ukraine en 42, une large partie de la population a collaboré avec les troupes allemandes, notamment les Tatars. Des vétérans du second siège m’ont affirmé que Staline avait été trop gentil d‘envoyer au goulag des gens qui méritaient d‘être fusillés. Avec l’indépendance de nombreux exilés sont revenus.Les plaies sont encore béantes

 

Tout ceci. je l’ai recueilli en 2002, puis publié dans un livre (épuisé). J’expliquais  que la population de la Crimée voulait revenir à la Russie. J’ai fait rire tout le monde. On a  vu. En 2002, l’Ukraine était en campagne présidentielle . Le programme d’un candidat tenait en une proposition : que l’Ukraine devienne le 51eme état des U.S.A. Quand un pays est ainsi travaillé par la propagande, ne vous étonnez pas de l’inquiétude de Poutine : il n‘est pas fou, il est informé.

 

Bon,  alors, la guerre ? je vous ai expliqué. Poutine veut le Donbass, de Kharkiv à Mariupol. Ce matin, il l’a. Il peut donc renoncer à Kiev. Les Occidentaux pourront garder la tete haute en expliquant qu‘il a reculé et Zelensky aura seulement perdu un quart de son pays.

dimanche 20 février 2022

POUTINE A GAGNÉ

 Je vous renvoie à mon billet du 23 janvier. Poutine renvoie dans leurs casernes,les militaires désormais inutiles.Les commentateurs braillent au retrait de la Russie. Tu parles !!

 

Vladimir a eéussi son coup. Il a transformé le risque d‘une conflagration internationale en guerre civile. Et donc le monde va regarder ailleurs. Une guerre civile,c’est une sous-guerre, une guerre au rabais. Sauf pour les civils qui dérouillent, mais c’est juste des dommages collatéraux. Désormais, le Donbass va devenir le théâtre d’une guerre civile entre Ukrainiens pro ou anti russes. On va compter les attentats, les tueries, les non-respect des lignes…. C’est de la matière pour la presse….Comme toujours, le réel sera soigneusement caché.

 

La machine de la propagande américaine va se mettre en route. Trop tard, bien entendu, ils ont toujours un coup de retard. Poutine va disparaître avec les soldats russes. Régulièrement, un petit malin le mettra en cause et, tout aussi régulièrement, il prouvera son innocence..Les chancelleries seront en ordre.

 

Ce qui se passe est une leçon. Nos intellectuels sont inutiles. Comme les Américains, ils valorisent le virtuel et méprisent le réel, surtout géographique. Au sud du Donbass, il y a la mer d‘Azov. Regardez une carte.

 

La mer d‘Azov est déjà controlée par les Russes par le biais du pont de Kerch.. Les ports ukrainiens de la mer d’Azov comptent pour un quart des exportations ukrainiennes. Controler la vallée du Don, de Kharkiv a Mariupol, c’est contrôler l’économie de l’Ukraine. L’ouest tombera comme un fruit mur.

 

Poutine sort renforcé de cette non-guerre. L’Occident va lui fiche la paix dans la vallée du Don. Il aura un meilleur accès aux mers chaudes, obsession tsariste, et, de la Crimée à la Caspienne, il bâtit une ceinture de fer sur son flanc sud où l’OTAN n’a pas accès.

 

La politique c’est l’art de gérer le temps. Pas pour soi. Pour son peuple.

dimanche 6 février 2022

LA GUERRE EST FINIE

  

 

Les commentaires sur l’Ukraine sont affligeants. Remettons les pendules à l’heure et rappelons à tous les journalistes au rabais que Poutine ne se rapproche pas de Xi Jiping. Voilà près de dix ans que la Chine et la Russie ont signé un traité d’alliance militaire dans le cadre de l’OCS. Je vous en ai déjà parlé, mais personne ne m’écoute. Face à l’OCS, l’OTAN est un nain. Technologiquement aussi ; les meilleurs chasseurs furtifs sont le Chengdu chinois et le Sukhoi russe, par ailleurs construits en coopération.

Alors les sanctions, l’envoi de troupes en Roumanie ou en Lettonie, ça fait marrer tout le monde. Sauf les Ukrainiens qui découvrent qu’on ne se protège pas en s’alliant à Lilliput. Les Teutons menacent de fermer le gazoduc qui les chauffe : crédibilité zéro.

 

Face à l’OTAN, l’OCS peut mettre 3 millions d’hommes sur le terrain, certains parfaitement entrainés comme les Gurkhas, tous habitués à des conditions plus rugueuses que les armées occidentales. La logistique a suivi, le poids industriel de la Chine et de la Russie n’étant plus à démontrer.Certains affirment que les chars russes les plus récents sont au top. L’OCS produit 80%  des terres rares du globe, ces terres rares nécessaires à l’électronique. Pas de terres rares, pas de missiles. Quant aux capacités des électroniciens russes et chinois, elles sont régulièrement à l'oeuvre. .

 

Tout ça ne s’est pas fait en un jour. Voilà des années que j’en parle. Voilà des années que tous les militaires du monde suivent la situation. Ils ne feront pas la guerre, ils la savent perdue.

 

Comme toujours par la faute des politiques.Dans la guerre, les militaires sont à l’avant, dans les tranchées, les politiques sont à l’arrière, à la Bourse. Forcément, ils n’ont pas la même vision du monde. Tiens, prenons les Nouvelles Routes de la Soie. Marchands et écolos se réjouissent de concert. Le commerce va sauver la planète en prenant le train. Imagine t’on que la Chine dépense autant d’argent pour livrer plus vite les piles des lapins Duracell ? Les trains chinois pourront aussi bien transporter des wagons où les chars T72 traverseront l’Eurasie. Russes et Chinois se souviennent de Trotsky et Wrangel se battant dans les steppes avec des trains blindés. Relisez Hugo Pratt. Nous, on a oublié la bataille du rail.  

 

Certains de mes copains, complotistes acharnés, me rebattent les oreilles avec le complot de Bildeberg visant à établir un gouvernement mondial. Impossible. C’est une idée américaine et donc vouée à l’échec : on ne fait pas un gouvernement mondial en laissant de coté un tiers de la population. D’autre part, le prétendu complot serait fondé sur la captation de la création monétaire. C‘est oublier que l’OCS a créé ses propres instruments financiers décorrélés du dollar et adossés à l’or. Ils vont créer de la monnaie comment les sages de Bilderberg ?

 

Le prétendu complot est basé sur du sable : l’idée que le virtuel vaut le réel et qu’il y a une équivalence des chiffres. On l’a bien vu cette semaine quand Facebook a perdu 250 milliards de dollars de capitalisation bancaire. Les Américains investissaient massivement dans les réseaux sociaux alors que Boeing est aux abois et que Lockheed peine a financer ses recherches

 

C’est comme ça qu’on perd les guerres.

dimanche 23 janvier 2022

LE DON PAS PAISIBLE

 Vilain Poutine !! Il veut faire la guerre en Europe !! C’est ce que braillent à l’envi les commentateurs. Comme toujours, c’est faux. Les Ricains veulent détruire l’Europe et ils ont choisi l’Ukraine comme cible. Mais en face, il y a Poutine et Poutine dit « Non »

 

Regardons les choses en face. Pour envahir l’Ukraine, il y a deux vallées : la vallée du Dnieper et la vallée du Don. Poutine le sait. Biden, je suis pas certain. Oublions la vallée du Dniepr ; elle est à l’ouest et conduit à Kiev, la capitale. La remonter, c‘est casus belli, énerver les Polonais, domestiques des Ricains, chatouiller les Baltes avec le seul soutien de la Bielorussie.

 

En revanche,  la vallée du Don, c’est gâteau. Elle conduit a Kharkov, seconde ville d’Ukraine, laquelle est à une portée d’arbalète de la frontière russe. Prendre Kharkov, c’est mettre l’Ukraine a genoux. Voilà pourquoi, Poutine va prendre Kharkov .

 

Mais c’est aussi un casus belli. Oui..Voilà pourquoi Poutine ne va pas prendre Kharkov. Je n’ai pas bu. La vallée du Don est un merdier majuscule où deux villes ont fait sécession (Donetsk et Lugansk) et où fleurissent les milices et les armées privées. Poutine peut faire assiéger Kharkov sans risquer la vie d’un seul soldat russe. Les chancelleries se débrouilleront

 

La question du renseignement va être cruciale… Poutine, seul, a les cartes en mains.Les Ricains ont une tripotée d’outils technologiques mais ne savent rien. Le conflit ukrainien peut signer la mort de la guerre électronique vue par le Pentagone..La vallée du Don est largement russophone, comme était la Crimée. Les Ricains peuvent intercepter les messages mais peuvent ils les interpréter ? Le renseignement efficace, in fine, est humain.

 

Cette petite guerre esr, en fait, une guerre des pensées, l’homme contre la machine. Avec a la clef, une catastrophe humanitaire vu que Kharkov n‘est pas prete pour un siège.Le mieux qu’on puisse faire est d‘évacuer Kharkov.Poutine acceptera, il tient a son image.

mercredi 5 janvier 2022

550000

Une journée devant une chaine d’infos continues. J’ai été abreuvé de chiffres : sur l’hopital, sur la police, sur la justice….Le seul chiffre que je n’ai pas entendu, c’est celui là : 550 000.

 

C’est la superficie de la France en kilomètres carrés et c’est le seul signifiant possible. Et moi, j’écoute et j’ai envie de dire ; ben oui, couillon t’as créé 3000 postes de policiers. Un flic de plus pour 200 km2. Ridicule !!

 

Dire ça, c’est ouvrir la porte aux arguments byzantins  la densité, la sociologie de la population et l’age du capitaine. Un « spécialiste » l’a dit sur un ton péremptoire : il faut mailler le territoire. Non. Il faut le remailler, comme un bas qui file. Car il a été maillé avec soin et qualité sous la Troisième République avec une unité administrative de base qui etait le canton.

 

Le canton était vu comme une unité administrative rurale dans un pays qui s’urbanisait et donc comme une relique des temps anciens.Erreur de perspective : le canton était fondé sur la géographie, pas sur la démographie. Il regroupait des terres utilisées de même manière par des gens semblables et rustiques. On y trouvait un juge de paix et un dispensaire. Le juge de paix avait à connaître des délits mineurs qu’on nomme désormais des incivilités et le dispensaire traitait le plus souvent des bobos. Services publics de proximité, détruits au nom de la rentabilité. Services publics dont le rôle premier était d’alléger le poids de la démographie sur l’administration préfectorale. Le gamin soigné au dispensaire n’encombre pas les urgences de l’hopital local. Mais comment quantifier les économies ? Comment quantifier la satisfaction du citoyen  dont le procès est traité en quelques jours ?

 

Le canton était géographique et limité et, au tournant des années 1960, la France eut honte de cette géographie limitative et de sa taille. Le modèle américain s’imposait. Rares étaient les géographes qui avaient voix au chapitre pour dire qu’il était idiot de construire des centres commerciaux tous les dix kilomètres dans un pays où il y avait un village à moins de cette distance. Le centre commercial a été inventé en Amerique où la ville la plus proche est à 300 km ce qui justifie son existence. Dans le même temps, on remembrait la campagne pour créer une agriculture extensive a l’américaine. Nos élites, tous partis confondus, bavaient de plaisir a déguiser la France d’un costume trop grand pour elle.

 

Les divers ministres chargés de l’éducation détruisaient de concert la pensée géographique ouvrant ainsi la porte à la colonisation étatsunienne : big is beautiful.

 

Un pays n‘est grand que par sa diversité qui oblige à changer sans cesse de perspective. A cette aune, les USA sont un petit pays, un pays simple, voire simpliste, ce qu’exprime leur système politique : deux partis !! On ne peut faire moins.

 

Je suis nostalgique. J’ai le regret d’un temps où mon pays était administré au plus près de ses citoyens ce qui justifiait la pyramide jacobine laquelle était une courroie de transmission fonctionnant dans les deux sens. Les années 1960 ont vu naitre cette horreur : le parachuté, l’homme politique hors sol qui représente des gens dont il ignore tout.

Le parachuté est l’avant-garde de la grande distribution : il justifie l’ignorance géographique. Nous sommes tous pareils ?

 

Ben, non.

samedi 25 décembre 2021

ZEMMOUR : AVOIR RAISON ET SE PLANTER

En s’appuyant sur Huntington, Zemmour a raison : nous vivons un choc de civilisation. Son erreur est de ne pas identifier les adversaires.

 

Zemmour affirme que le choc concerne le christianisme et l’Islam. Vision elliptique et qui témoigne d’une certaine méconnaissance du christianisme lequel n’est plus monolithique depuis Luther. De ce temps date une césure : le christianisme de l’intercession est séparé du christianisme direct. Les papistes envoient leurs requetes aux intercesseurs (Vierge, saints) quand les zélateurs de Luther s’adressent directement à Dieu, comme les musulmans. Le protestantisme est plus proche de l’Islam que le catholicisme. Là est le vrai choc des civilisations. Ne vous demandez pas pourquoi les luthériens germaniques accueillent les Turcs a bras ouverts :ils ont le même rapport a Dieu, c’est  à dire, en fait, qu’ils ont la même religion :

 

C’est ce que Zemmour ne veut pas voir :  le choc de civilisations est subtil et à y regarder de plus près,  il oppose ceux qui parlent à Dieu et les autres.

 

A cette aune, l’ennemi civilisationnel de l’Europe occidentale est clairement identifié et ce n’est pas l‘islam : c’est le protestantisme étatsunien. Au catholicisme hiérarchisé dirigé par le Pape s’oppose frontalement le luthérianisme émietté en dizaines d’églises, voire de sectes soudécaes par l’éthique protestante, le gout du lucre et la quantification exacerbée du monde.  Il est vrai que l’Islam nous envahit d’hommes quand les protestants nous font crouler sous les idées. L’Europe occidentale ne peut pas lutter si elle ne comprend pas que le Grand Remplacement n’est pas seulement démographique mais mental et que MacDonald y  a sa place, comme le Coran. De Gaulle l’avait compris qui luttait sur les deux fronts. Et Halloween s’est imposé avant l’Aïd.

 

Je comprends bien que l’intercession n‘est pas un thème de campagne électorale et qu’il n‘est pas simple d‘expliquer que les chiites iraniens ont partie liée avec les banquiers de Davos. On va crever de cette excessive simplification car il n’y a qu’une manière de se libérer de la pression des deux mâchoires de la tenaille : se rapprocher des Etats qui ne sont soumis a aucun Dieu, intercession ou pas.

 

Ce qu’avait fait De Gaulle, fervent catholique et nationaliste obsédé.. Il savait le poids de Luther.

samedi 11 décembre 2021

PECRESSE : A QUAND LE DIVORCE ?

Je viens d’écouter VP. Une seule question : quand va t-elle divorcer. ?

A l’entendre, la donzelle descend en droite ligne de De Gaulle. En passant par la déviation Chirac. Le traitre. Tous mes amis de l’époque, tous proches de Chaban ;plusieurs Compagnons de la Libération, l’appelaient ainsi. Le traitre.

 

Si la blondasse de Combressol  avait une boussole politique gaullienne, elle saurait que l’ennemi est a Washington. Washington a qui Monsieur Pécresse, complice de Macron, a vendu la division Nucléaire d’Alstom.

 

Depuis De Gaulle, en France, le nucléaire est symbole d’indépendance. Monsieur Pécresse a vendu aux Ricains une partie de la souveraineté nationale. Il en a  été récompensé par un poste de direction chez General Electric.En période de guerre (économique) ça s’appelle « haute trahison ».

 

Le Vieux Général n’aurait jamais laissé faire et la carrière de VP eut été terminée à tout jamais. Au lieu de ça, la perruche gonfle ses plumes en parlant de souveraineté, d’indépendance et de grandeur de la France, toutes choses que son époux, stipendié par les USA, foule aux pieds.

 

D’où ma question. Si VP est une authentique gaulliste, qu’elle fasse le ménage chez elle. Sinon, son positionnement politique restera douteux et sa sincérité aléatoire. Comme Chirac