mardi 3 février 2015

EN CREUX

Je discute sur Facebook avec ma députée…Elle, j’en ai déjà parlé ici.

Elle est juriste, croit-elle, parce qu’elle est avocate. Alors, les lois, elle s’en occupe. Notamment la loi Macron. Elle adore l’idée qu’elle va baisser le prix du permis de conduire.

Comme je la connais bien, je déploie la muleta et je pose une question perverse : « Ce serait pas plus simple de régulariser tous les mecs qui conduisent sans permis ? ».

Et là, toc, elle oublie toute prudence « En creux, c’est ce qui est prévu dans la loi ».

En creux !!! C’est une expression de graveur, alors, pensez si je connais. Dans une gravure, ce qui s’imprime, c’est ce qui n’est pas en creux, mais en relief. Toutefois, les bons graveurs savent faire passer un message avec les creux qui ne s’impriment pas.Comme les ébénistes avec la "contrepartie"

Et donc, ce que me dit Colette, c’est que la loi Macron va régler le problème des gens qui ne respectent pas la loi en modifiant la loi, mais sans le dire. A bas bruit.

C’est magnifique. Tous les arguments (permettre à tout un chacun d’avoir le permis sans distinction de revenus, aider les pauvres et les chômeurs) sont de simples marionnettes. La véritable idée, c’est de filer le permis à tous ceux qui sont incapables de le passer et que l'Etat est incapable d'identifier.

A côté de ça, on nous casse les burnes avec la Sécurité Routière. Même que Cazeneuve, il a ressorti le serpent de mer des platanes tueurs. Comme si les platanes tuaient !!! Tiens, j’attends que la mère Perrichon, elle monte au créneau sur ce « en creux ». Vous savez Chantal Perrichon, la dame qui voudrait qu’on conduise à 30 km/h sans boire un seul verre et qui est si tant télégénique.

Quand tout le monde aura compris, ça va faciliter l’organisation des exams. Plus personne n’aura envie de le passer.

En pensant à Jack Lang et à son 100% de réussite au bac, on pourrait imaginer que le PS, c’est ça : réduire les obligations pour pas avoir à les contrôler. En fait, c’est plutôt un système général issu de la pensée Sciences-Po : si c’est complexe, on simplifie ce qui facilite la synthèse. Après quoi, on brandit la "méritocratie" alors que c'est juste l'inverse. Oui, mais en creux...

Du moins, Colette, avec son « en creux », elle en révèle beaucoup plus. Je suis content ; je passe mon temps à chercher les creux.. En creux, l’exportation des techniques crée le chômage. En creux, se battre contre la consommation du vin permet au vignoble français de changer de mains. Ho ! tu exagères. C'est pas ça qu'ils veulent. En est-on si sûr ?

Tiens, si j’étais pas si fainéant, je créerais une page Facebook appelée « en creux », pour permettre à tout un chacun de signaler les creux. Ça ferait une bien belle boîte à idées pour le FN.

On en reparlera….

Aucun commentaire:

Publier un commentaire