vendredi 7 décembre 2018

BACHAR EL MACRON

Je m’amusai à inventer des tweets. Pour rire en copiant Donald. Et j’ai trouvé celui-là, copié sur les titres de la presse aux ordres.

Le Président de la France envoie les blindés contre son peuple.

Court, percutant, précis. Manque plus que le petit mec en gilet jaune debout devant un engin blindé, façon Tien Anmen. J’espère qu’un photographe la fera

Ho ! c’est pas pareil !!! Ha ? bon ? Tu veux dire que le modèle de blindé Macron, il est plus petit que le modèle Jiang Zhemin ? Ou que les munitions de Bachar le Syrien, elles sont plus efficaces ? Parce que le symbole est exactement le même. Quand à mon tweet, il est d’une rigueur absolue. Le Président envoie les blindés contre son peuple. On peut le dire autrement, mais là, c’est une précision littéraire totale.

Bon, Bachar se tait. Il ne fait plus parler Griveaux dont c’est le boulot mais qui est pas trop crédible avec sa tête de premier communiant cherchant à perdre son pucelage. Celui qui cause, c’est Castaner, jamais bien rasé comme un barbeau de province caricaturé par Audiard, le genre de mec qui flâne sur les parkings pour te vendre une Audi d’occasion qu’il a chourré la veille. Castaner, il est aussi crédible que Nixon après le Watergate. Suffit de l’écouter.

Il affirme que des casseurs étrangers (il précise : un Allemand et un Portugais) étaient à l’Arc de Triomphe. Castaner c’est le patron de la PAF et si la PAF a laissé passer des casseurs étrangers, c’est lui, Castaner qui est responsable. Pas moi. Il va se planquer derrière l’Europe, bien entendu. C’est pour ça qu’ils sont tous pour  l‘Europe, elle les dédouane.

Castaner, il distille les infos inquiétantes comme quoi va y avoir des morts et ce genre de choses. Comme toujours, trop et trop peu. Castaner il a la haute main sur les RG. Il gère un service de renseignements. Et donc, soit il a des renseignements, soit il n’en a pas. S’il n’en a pas, c’est qu’il est mauvais. S’il truque sur ce qu’il a, c’est un menteur. Et samedi soir, on pourra vérifier.

On peut comprendre qu’il ne veuille pas donner des informations à l‘adversaire, sur son dispositif par exemple. C’est assez basique. A condition que l’adversaire n’ait pas les moyens de collecter et partager les infos. Castaner me donne le sentiment d’être sous-informé et de remplacer les infos qu’il n’a pas par de la bouillie communicante ce qui se retournera contre lui. On peut penser qu’il croit avoir un dernier joker : l’armée. Encore faudrait il qu’elle soit prête, dans tous les sens du terme. Et que ses chefs soient du côté du Président. Rien n’est moins sûr ce qui le laissera nu en cas de gros problème.

Car c’est assez simple. Soit le Ministre est informé et il a les moyens techniques et juridiques de désamorcer l‘insurrection qu’il affirme attendre ; soit il n’en sait pas assez et, effectivement, ça va péter. Mais, dans tous les cas, Castaner sera responsable.

En 68, c’était pas comme ça. De Gaulle pouvait remplir les Champs Elysées de ses soutiens au premier rang desquels Malraux.

Aujourd’hui, on a Riester qui vit en vendant des Peugeot aux Gilets Jaunes de Seine et Marne. Tu crois qu’il veut que ça change ?

On en reparlera…


Aucun commentaire:

Publier un commentaire