samedi 6 avril 2019

PRIER POUR SAINT-GOBAIN

Hé oui ! Saint Gobain veut vendre Pont-A-Mousson. Ça me fait quelque chose. La première chose que j’avais remarqué à Marrakech, c’étaient les plaques d’égout marquées Pont-A-Mousson qui me parlaient de Lyautey. C’est peut être un détail pour vous…

Libération s’énerve. Saint-Gobain veut vendre une société stratégique à une entreprise chinoise. Calmons Libération. Voilà quatre ans que la dite société est partenaire de Michelin. Complétons donc l’information.

L’acheteur éventuel est XinXing leader mondial de la fonte ductile et qui en produit 2 millions de tonnes par an (à peu près dix fois PAM). Son principal marché est l’adduction d’eau en Chine mais aussi, et surtout, le transport du gaz. A ce titre, XinXing est un partenaire essentiel des Nouvelles Routes de la Soie.

Xin Xing est une filiale de XinXing Cathay International Group qui en possède officiellement 50,2%. Ce groupe a été développé à partir d’usines sidérurgiques créées par l’Armée Populaire de Libération. Il a en charge de nombreuses activités métallurgiques, mais aussi une partie de l’équipement de l’Armée Rouge qu’il fournit en munitions, uniformes et chaussures. Il n’est pas exagéré de dire que XinXing Cathay appartient à l’Armée Rouge. Sur son site, XinXing Cathay affirme clairement et fièrement qu’il est une compagnie gouvernementale.

Première question au MEDEF : ça vous gêne pas qu’une société privée à la ramasse soit sauvée par une compagnie nationalisée ? Et communiste ?

XinXing est dirigée par un ingénieur octogénaire bien sous tous rapports, Monsieur Zhang Delin, par ailleurs député et donc communiste. Ceci pour apaiser les syndicalistes, souvent communistes mais rarement députés. Monsieur Zhang est passé par le Sichuan ce qui me le rend sympathique car il doit connaitre Sun Qian, et par Chongqing. Il faudra que je m‘intéresse à ses rapports avec Bo Xilai.

Il faut donc regarder le numéro 2, Monsieur Liu Mingzhong, qui est le responsable du Parti au sein du Comité de Direction. C’est lui qui est venu à Clermont-Ferrand signer avec Michelin au nom de la société Jihua, autre filiale de XinXing Cathay, un accord de partenariat pour la mise au point de semelles pour chaussures techniques. Michelin était si fier d’exposer qu’ils allaient révolutionner le monde de la godasse pour trail et VTT ! A priori, la réalisation de chaussures techniques pour l’armée n’a pas effleuré leur esprit. Je pense que Monsieur Liu a omis d’en parler.

Deuxième question à Madame Parly, Ministre des Armées : ça vous gêne pas de faire fabriquer les godasses de notre armée en Tunisie quand les autres armées utilisent la technologie des Auvergnats ?

Et donc calmons les esprits. Il est tout à fait improbable que les Chinois détruisent des emplois en Lorraine. Ils commencent à peine leurs emplettes, ils doivent conserver une image impeccable. Ils ont intérêt pour l’instant à fabriquer en Europe. La fonte, c’est lourd et donc cher à transporter. Ils se positionnent aux deux bouts des Routes de la Soie. Malin !

L’actionnaire est solide et sensible aux arguments non capitalistes. Après avoir vendu la division énergie d’Alsthom, indispensable à notre nucléaire, à General Electric, faire sa chochotte pour des tubes d’évacuation de chiottes, c’est osé, quand même !

N’ayez pas peur ! Sauf des capitalistes occidentaux qui détruisent, les uns après les autres, les fleurons de notre industrie, qui mettent nos économies à genoux et nos travailleurs au chômage. Faut pas se tromper : si les Chinois achètent PAM, c’est parce que PAM est à vendre. La faute à qui ?

Je pense à Georges Marchais. Un député communiste à la tête de Pont-A-Mousson il aurait kiffé


On en reparlera….

Aucun commentaire:

Publier un commentaire